A la une

Imprimer
Avr
24

24 Avril, Journée nationale de la Déportation et 101ème anniversaire du déclenchement du génocide arménien

2016 04 24 FRSteleLamartineIMG 0602 redim1 Ce matin j'ai participé à St Chamond, devant la stèle Lamartine aux cérémonies commémoratives de la Journée nationale de la Déportation, instituée pour rappeler la libération des camps nazis de la seconde guerre mondiale. La communauté arménienne de St Chamond avait tenu à s'associer à cette démarche et à commémorer sur ce même lieu l'anniversaire du 101ème anniversaire du génocide Arménien.

J'ai tenu à remercier la FNDIRP et le Comité du 24 Avril pour cette organisation conjointe et pleine de sens. La correspondance est désormais évidente et largement établie entre les évènements de 1915 qui virent 1,5 millions d'Arméniens exterminés dans l'ex-empire Ottoman par le Gouvernement Jeunes Turcs et le processus qui devait conduire à la Shoah.

Mon message du 24 avril 2016

Imprimer
Avr
15

Une nouvelle caserne de Sapeurs pompiers à St Héand

Le 15 avril, j'ai participé à l'inauguration de la nouvelle caserne des sapeurs pompiers de Saint-Héand en présence des élus départementaux et municipaux et du nouveau Préfet de la Loire, M. Evence Richard.
Le bâtiment de cette caserne de 600 mètres carrés, accueille 28 sapeurs volontaires dont 4 femmes, et a été financé par le SDIS 42 pour un montant de 870 000 €.

2016 04 15Inauguration caserne sdis42 Stheand

inauguration-de-la-nouvelle-caserne-du-sdis42-a-saint-heand 1460973855 Allocution de M. le Président du SDIS 42, mon ami Bernard Philibert, Conseiller départemental du canton qui reste très attentif aux besoins des corps de sapeurs pompiers de la Loire. inauguration-de-la-nouvelle-caserne-du-sdis42-a-saint-heand 1460973643 Credit Photos : Georges RIVOIRE

Imprimer
Mar
29

Projet d'autoroute A 45 : le financement en questions

Panneau A45Ce mardi 29 mars, une séance de questions au Gouvernement consacrée au financement des infrastructures de transport était inscrite à l'ordre du jour des travaux de l'Assemblée nationale. Avec mon collègue forézien, Paul SALEN, nous n'avons pas manqué interroger le Secrétaire d'Etat chargé des transports, Alain VIDALIES sur l'avancée du dossier. En réponse, ce dernier a confirmé que le dossier suivait son cours (voir ci-après les deux extraits du débat):

FR Question

Extrait du compte-rendu intégral des débats - Assemblée nationale

M. le président. Nous en revenons aux questions du groupe de l’Union des démocrates et indépendants. La parole est à M. François Rochebloine.
M. François Rochebloine. Monsieur le secrétaire d’État, le groupe de l’UDI se réjouit de l’organisation de cette séance de questions orales consacrée au financement des infrastructures de notre pays, dans le contexte budgétaire présent, dont on sait qu’il va entraîner, pour l’État et les collectivités territoriales, des arbitrages pour le moins compliqués. Comme mon collègue Paul Salen, député de la Loire, qui vous interrogera dans quelques instants, je voudrais, monsieur le secrétaire d’État, vous interroger sur le dossier relatif au projet d’autoroute A45 destiné à relier Lyon à Saint-Étienne – un projet attendu de très longue date.

Imprimer
Mar
23

Attentats de Bruxelles: solidarité et soutien à nos amis Belges

IMG 2651 IMG 5883 Au lendemain des attaques terroristes qui ont frappé la ville de Bruxelles, une délégation de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, emmenée par la présidente, Elisabeth Guigou et composée de représentants des différents groupes parlementaires, s'est rendue ce matin à l'ambassade de Belgique en France. Dans cette terrible épreuve, et en ce premier jour de deuil national, j'ai pu déposer un message témoignant de notre solidarité et de notre soutien à nos voisins et amis Belges.

Imprimer
Mar
09

Discussions U.E. - Turquie : pas d'accords possibles dans le renoncement à nos valeurs

QAG 9mars2016 FR Turquie UE

J'ai interpellé le Gouvernement ce mercredi à l'Assemblée nationale, après le sommet extraordinaire sur les réfugiés de lundi entre l'Union européenne et la Turquie, sur les perspectives d'accords en vue d'une adhésion.

"Ce sommet a acté un triple renoncement, d’une gravité sans précédent :
 - Celui d’une Europe qui renonce au droit d’asile en refoulant les migrants, faute d’avoir su s’accorder sur une politique migratoire et sécuritaire commune ;
- Celui d’une Europe qui marchande la relance du processus d’adhésion en échange d’un rempart illusoire contre les victimes de conflits que nous n'avons pas su gérer.
- Celui d’une France dont le silence est coupable ;
Ce triple renoncement est d’autant plus grave que le régime de Monsieur ERDOGAN est en train de fouler au pied l'état de droit et les principes même de la démocratie. Désormais, il piétine la liberté de la presse, puisqu’il vient de mettre sous tutelle deux journaux.
Sur de telles bases, l'Europe n'a pas à négocier.

Imprimer
Mar
05

Hommage aux anciens combattants

J'ai reçu à ma permanence parlementaire les représentants des associations d'anciens combattants, le président de l'association départementale des décorés de la Légion d'honneur, le colonel RIBEYRON, en l'honneur de deux Saint-chamonais décorés de la Légion d'honneur en 2015, MM. FARA et SEON.

IMG 0331 MonsieurSeon redim IMG 0332Monsieur SEON redim

DSCF5381

Imprimer
Mar
02

Crise agricole : il faut des prix rémunérateurs !

Questions d'actualité au Gouvernement

2016 03 02FR Hemicycle QAG CriseAgricole

 

M. le président. La parole est à M. François Rochebloine, pour le groupe de l’Union des démocrates et indépendants.
M. François Rochebloine. J’associe à ma question notre collègue Thierry Benoit, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.
M. Philippe Folliot. Très bien !
M. François Rochebloine. Je sais qu’il va très bien et qu’il nous regarde cet après-midi.
Monsieur le Premier ministre, M. le ministre de l’agriculture a affirmé, ce matin, qu’il devait désormais « convaincre les libéraux de la nécessité de réguler ». Avec la venue au salon de l’agriculture du commissaire européen Phil Hogan, il aura donc tout à l’heure l’opportunité de révéler tous ses talents de persuasion – mal exploités jusqu’à présent, malheureusement.
Nos agriculteurs doivent en effet bénéficier de prix rémunérateurs. Malheureusement, depuis le début de la crise agricole, de nombreux acteurs de la chaîne alimentaire ne jouent pas le jeu de la responsabilisation, cachés derrière le poids de décisions publiques parfois lourdes de conséquences.

Une impérieuse nécessité, la lutte contre les déficits !

Le redressement des comptes publics est en cours mais il ne pourra venir que de réformes ambitieuses et pérennes.  Ces trente dernières années, trop souvent, nous avons fait les choix de la facilité, travailler toujours moins, déresponsabiliser toujours plus, excuser toujours tout, dépenser toujours davantage.

Augmenter les impôts n’est pas la solution, pas plus que de recourir à l’endettement car très rapidement c’est la France qui va s’appauvrir. Nous n’avons plus le droit de laisser à notre jeunesse la facture de notre laisser-aller.